Projet Comenius (2013-2015)

La problématique du  décrochage scolaire est mondiale.

Malgré l’existence de stratégies systématiques et ciblées pour lutter contre le phénomène de l’abandon précoce, dans notre travail quotidien, il semble que nous soyons aujourd’hui, obligés de reconsidérer la position de chaque acteur du système.

Notre partenariat étendu aux quatre points cardinaux se construit sur le partage de nos expériences et de nos connaissances respectives pour nous permettre de comprendre les aspects essentiels et communs de cette problématique.

Notre objectif est de développer des outils accessible à tous, sur la base des meilleurs modèles rencontrés par chaque partenaire.

Notre ambition est de donner une chance de relancer la relation fragile entre l’apprenant et l’enseignant.

Notre but est de prévenir le décrochage scolaire, ici et ailleurs, en Europe.

Repérer-Réparer-Raccrocher / Trouvez-Fix & Uphold

Trois mots pour deux objectifs: l’apprenant et l’enseignant.

Notre réseau vise à construire deux outils électroniques hébergés sur la même plateforme accessibles à tous.

1. Repérer

Picture1

 

 

Les élèves peuvent évaluer leur relation à l’école ou encore estimer leur propre risque de décrochage scolaire par un questionnaire. Celui-ci est accessible gratuitement à tous les élèves européens.

Cette enquête est menée en partenariat avec le Centre de Recherche Public Henri Tudor et est hébergé par le Spin-Off: TAO.

2. Réparer

Picture2

 

Comment réparer la relation fragilisée entre l’école et l’élève ?

Nous avons construit à l’intention des professeurs un corpus de pratiques pédagogiques innovantes, croisées avec la théorie des intelligences multiples de Howard Gardner. Tout comme chacun dispose d’un référentiel d’apprentissage, chaque professeur dispose d’un référentiel d’enseignement – “On enseigne ce que l’on est” – . Howard Garner définit 8 types d’intelligence. Il s’avère que les professeurs sont prioritairement formés selon 2 types – l’intelligence logico-mathématique et l’intelligence linguistique-. Depuis la révolution numérique, les élèves sont davantage en prise avec d’autres types d’intelligence, telles l’intelligence visuo-spatiale, kinesthésique, musicale…

De ce fait, si nous devions comparer cette systémique à des fréquences radios, les élèves entendent mais avec quelques grésillements le cours…Après quelques minutes d’attention soutenue, ils zappent ! Certains parleront de perte de motivation, d’attention, d’intérêt, d’endurance…alors qu’il suffit de traduire le cours pour qu’il soit entendu !

Nous apportons, ici, de nouvelles solutions d’enseignement aux difficultés rencontrées. Chacun peut y choisir la pratique qui lui parle le plus.

 

3. Raccrocher

visuel

Lorsque le questionnaire a été réalisé, l’élève reçoit une évaluation de ses risques de décrochage mais également une évaluation de ses forces, toujours en fonction de la Théorie des intelligences multiples.

Dès lors, l’étudiant reçoit des propositions de solutions personnalisées, en fonction de son profil et des ressources de son école:

– Une personne de contact,

– Une équipe multidisciplinaire organisée dans l’école.

– Certains outils sur internet

 

L’objectif étant de guider, d’accompagner tout au long de ce processus pour éviter décrochage, recréer la confiance et par la même l’estime personnelle.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s