Dossier de presse

Anvers – Belgique

A Stabroek a débuté le projet Comenius. Durant les deux prochaines années, ce projet tentera d’apporter des réponses à cette question : ” Comment pouvons-nous aider l’Europe à atteindre ses objectifs 2020, à savoir être sous la barre des 10% du nombre de jeunes quittant l’école sans qualification.

http://www.polderke.com/2013/11/14/pito-stabroek-vecht-voor-minder-schoolverlaters/

Amiens – France

Mme Maryse Esterle-Hedibel, Enseignante-chercheure-maîtresse de conférences à l’Université d’Artois, auteure du livre: Les élèves transparents. Les arrêts de scolarité avant 16 ans, paru aux Editions du Septentrion, en 2007, ou encore Mme Ghetemme, IA-IPR, présentant la spécificité française du micro-lycée, créée dans la cadre de la lutte contre le décrochage scolaire sont venues illustrer la probématique du décrochage en France lors de la rencontre à Amiens des partenaires du projet Comenius.

http://www.ac-amiens.fr/ouvrir-au-monde/europe-et-international/projets-internationaux-des-etablissements/detail-de-lactualite/?tx_ttnews%5Btt_news%5D=137651&tx_ttnews%5BbackPid%5D=53251&cHash=25cabacfca984699ef4d4f082c261071

Thessalonique – Grèce

“Il quitte l’école à l’âge de 15 ans poru travailler comme pâtissier et plus tard en tant que technicien d’ascenseur. Lorsque la crise éclate, Christo a 38 ans et se retrouve au chômage. Il retourne à l’école après deux décennies pour acquérir des connaissances et des compétences afin d’obtenir son diplôme.”

http://www.agelioforos.gr/default.asp?pid=7&ct=1&artid=208052

Iasi – Roumanie

La chaîne de télévision Digi 24 a réalisé un reportage sur le Symposium organisé par le Collège technique d’Electronique et de Télécommunications “Georghe Mârzescu” et le Centre de formation des enseignants “Spiru Haret”.

“Projet européen pour prévenir le décrochage. Deux millions de lei est l’investissement dans l’éducation des parents et des élèves. – Les enseignants de Iasi apprennent des étrangers comment garder les élèves en classe”

http://www.digi24.ro/Stiri/Regional/Digi24+Iasi/Stiri/Profesorii+din+Iasi+invata+de+la+straini+cum+sa-si+tina+elevii+l

Luxembourg

Présentation du projet Comenius sur la prévention du décrochage scolaire aux représentants d’institutions de formation issus de 7 pays européens (Estonie, France, Lettonie, Lituanie, Norvège, Royaume-Uni, Suède) lors des « Visites d’étude CEDEFOP », organisée par ANEFORE asbl en coopération avec l’Action locale pour la jeunesse.

http://www.infogreen.lu/article/decrochage-scolaire-mieux-vaut-prevenir-que-guerir

http://www.agefi.lu/Fax-Article.aspx?date=27-05-2015&fax=3864&rubr=3842&art=42870

La soirée de clôture et de restitution du projet à laquelle ont participé les écoles partenaires de Belgique, de France, de Grèce, de Roumanie, de Finlande et du Luxembourg s’est tenue devant une audience de 110 professionnels du secteur de l’éducation. Au cours de cet événement, Béatrix Charlier (coordinatrice du programme Comenius au Luxembourg), Evarist Bartolo (Ministre de l’Education et de l’Emploi à Malte), Thomas Debrux (directeur de l’Institut Sainte-Marie à Charleroi), Romain Martin (Professeur de psychologie et des sciences de l’éducation à l’Université du Luxembourg) et Claude Turmes (Député luxembourgeois au Parlement Européen) ont débattu de la problématique du décrochage scolaire.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s